Vendredi 28 février et samedi 1er mars 2014 à 20H30 – Théâtre

 

« VARIATIONS MACBETH »Via nova

Par la Cie Via Nova

 

C’est l’histoire d’une chute. Celle d’un homme, qui se trahit de toutes les façons possibles, qui va au-delà de l’horreur. Un homme qui finit par se prendre pour un dieu.
C’est l’histoire d’une femme qui voulait tout et d’un homme qui ne lui refusait rien.
Elle et lui, c’est un seul être, solitaire. Un être désenchanté,  et vide
Variations Macbeth tranche dans la C’est une toute nouvelle dimension du divertissement et du jeu gold rush gratuit en ligne . tragédie pour se focaliser sur la descente aux enfers de Macbeth, et gronde des échos des tyrans déchus de notre Histoire. Le Macbeth de Shakespeare devient ici texte-matériau, texte-matière, avec ses ambiguïtés, ses monstruosités, sa poésie,…Au-delà de l’œuvre, les traces qu’elle laisse, le souvenir dont on sort imprégné.
Une dramaturgie explosive, à la croisée de la fiction poétique et d’une interrogation sur les mécanismes de déviance politique.

 

 

Tarif adhérent : 12€

Tarif réduit (étudiants, chômeurs, retraités) : 10€

Tarif enfant (- de 12 ans ) : 5€


 

Infos et réservation : resa@quaidescene.com  - Tel : 06 27 66 09 87
http://quaidescene.com

Vendredi 21 Février à 20h30 – théâtre

 


 

  »Qu’on rouvre les fenêtres »

par la Cie Anda Jaleo

Un spectacle tout en émotion…

 

Mêlant théâtre et danse, ce spectacle est écrit à partir des témoignages de descendants d’immigrés espagnols. Il met en scène trois personnages face à leur mémoire familiale. L’une se souvient et entretient précieusement les récits de sa grand-mère. L’autre tente de recoller les morceaux, bribe par bribe, pour reconstituer le puzzle familial. Le dernier refuse de ressasser le

passé, il avance, coûte que coûte… Quand la mémoire s’efface, le corps prend le relais. Les mots, quant à eux, livrent les instants drôles et touchants de ces histoires partagées.

Ce spectacle est proposé par le CPA dans le cadre des 15e Regards sur le cinéma espagnol et latino-américain, en partenariat avec l’association Chispa, l’IUT de Valence et le Cinéma le Navire.

 

Tarif adhérent : 12€

Tarif réduit (étudiants, chômeurs, retraités) : 10€

Tarif enfant (- de 12 ans ) : 5€


 

Infos et réservation : resa@quaidescene.com  - Tel : 06 27 66 09 87
http://quaidescene.com



 

Vendredi 28 février et samedi 1er mars – Théâtre

 

« VARIATIONS MACBETH »Via nova

Par la Cie Via Nova

 

C’est l’histoire d’une chute. Celle d’un homme, qui se trahit de toutes les façons possibles, qui va au-delà de l’horreur. Un homme qui finit par se prendre pour un dieu.
C’est l’histoire d’une femme qui voulait tout et d’un homme qui ne lui refusait rien.
Elle et lui, c’est un seul être, solitaire. Un être désenchanté,  et vide
Variations Macbeth tranche dans la C’est une toute nouvelle dimension du divertissement et du jeu gold rush gratuit en ligne . tragédie pour se focaliser sur la descente aux enfers de Macbeth, et gronde des échos des tyrans déchus de notre Histoire. Le Macbeth de Shakespeare devient ici texte-matériau, texte-matière, avec ses ambiguïtés, ses monstruosités, sa poésie,…Au-delà de l’œuvre, les traces qu’elle laisse, le souvenir dont on sort imprégné.
Une dramaturgie explosive, à la croisée de la fiction poétique et d’une interrogation sur les mécanismes de déviance politique.

 

 

Tarif adhérent : 12€

Tarif réduit (étudiants, chômeurs, retraités) : 10€

Tarif enfant (- de 12 ans ) : 5€


 

Infos et réservation : resa@quaidescene.com  - Tel : 06 27 66 09 87
http://quaidescene.com

Samedi 14 Décembre à 16h – théâtre

Pour la première fois à Quai de Scène, une aventure pour parents et enfants…

Venez avec vos enfants voir un spectacle et participer avec eux à un atelier

Spectacle à 16h (durée : 32') puis atelier à 17h (durée : 40')

  »Capucine les doigts verts »

Sur les terres de Capucine, venez prendre un peu de bon temps pour danser avec elle!

Nul besoin d'être déjà petit rat de ballet, juste avoir envie de jouer de ses orteils et de ses doigts verts pour oser déployer ses ailes et se faire elfe ou fée sur de douces mélodies!
Duos enfant/adulte bienvenus mais non obligatoires.

Capucine

Un spectacle sur le jardin des mots…

Grimonde. C'était il y a bien longtemps un pays où il faisait toujours gris.

Gris clair, gris foncé ou gris souris, mais toujours gris.

Un pays où les gens ne souriaient pas, ne chantaient pas, ne dansaient pas, ne jouaient pas… mais surtout surtout ne se parlaient pas.

Un pays sans mot, ni la moindre petite phrase.

Dans ce pays toujours gris, vivait Capucine, une jardinière particulière… aux doigts étonnant verts…

Public de 4 à 104 ans !

Mise en scène: Sylvère PETIT et Donatienne RANC

Conte et Danse : Donatienne RANC

Musique : Laurent FELLOT

Un petit extrait : Cliquez ICI

Tarif spectacle seulement : Adulte 10€ / Enfant 8€

Tarif atelier seulement : Adulte + enfant 5€/personne et enfant seul 6€

Tarif spectacle + atelier : Adulte 14€ / Enfant 12€

Bar ouvert et goûter offert aux enfants !

Infos et réservation : resa@quaidescene.com  - Tel : 06 27 66 09 87

http://quaidescene.com

Attention information importante

Tous les tarifs annoncés sont des tarifs adhérents, que ce soit le tarif plein ou remisé. En effet, Quai de Scène est une salle associative avec un bar associatif et ne peut accepter lors de ses manifestations que des adhérents. L'adhésion est à prix libre, elle se prend une fois lors de votre venue pour un spectacle et elle est valable pour toute la saison en cours. Elle vous permet également de recevoir les informations de Quai de Scène.

Merci de votre soutien et à très bientôt.

zp8497586rq

Samedi 30 novembre à 20H30 – théâtre

L'amour en 4 tableaux

de Lukas Barfüss

Filée sur le mode du polar, la très fine pièce de l'auteur Lukas Bärfuss offre une réflexion sur l'amour aujourd'hui, et réussit à créer un habile équilibre entre gravité du sujet et humour des situations : un drame bourgeois sur un mode comique.Liberté et amour ne font apparemment pas bon ménage. Avec une acuité sidérante, Barfüss «peint» en quatre tableaux, une société, la nôtre, soutenue par quatre piliers: le mensonge, la lâcheté, l'individualisme et le nihilisme. On rit. Mais de quoi rit-on ? Sans doute de se voir si fidèlement représenté dans cette pièce très intelligente. Quatre tableaux, donc, occupés par la figure de deux couples hétérosexuels qui, pour échapper à l'ennui, s'inventent des infidélités conjugales. S'ils veulent vivre, ses personnages sont obligés de faire taire leur cœur, voire même leurs sens. La vacuité. Se vider de tout. C'est à ce prix seulement que l'on est un individu moderne. Quelle horreur! Une interrogation qui frise ici la réflexion métaphysique et empêche la pièce d'être limitée à la simple étiquette de drame bourgeois. Comme dans les bons polars, les scènes baignent dans une atmosphère légèrement inquiétante. On pressent que quelque chose va se passer, on craint le pire, mais le suspens demeure jusqu’au bout.Avec Fabien Dubus, Pascal Guerin, Ingrid Lebrasseur, Régis Ranc, Estelle Thibaudeau
zp8497586rq

c’est reparti…

Vous nous avez beaucoup manqué !

Pour bien démarrer la saison rien de mieux qu’une belle création… 

Samedi 21 Septembre à 20h30 et Dimanche 22 Septembre à 18h


 

« Terminus »      logo Via Nova

 

La nouvelle création du labo Via Nova : une aventure hautement déambulatoire… incroyablement troublante sur les travers de l’être humain !

 

Photo TerminusPhoto TerminusPhoto TerminusPhoto Terminus

 

 

« Les mots ont un pouvoir sur nous, parce qu’on leur donne ce pouvoir »

 

 

Des banquettes de voiture, des bars, des bureaux… On parle sans se comprendre, on détourne le sens des mots, on se tait sans nécessairement écouter ce que l’autre a à dire. Les spectateurs sont témoins de l’intime qui se racontent sous leurs yeux, juste là, tout près. Impossible d’échapper à ce qui est en train de se passer. L’espace est clos, l’esprit a ses méandres. Des rencontres, des personnages qui se livrent, se dévoilent, des mots volés échappés de conversations téléphoniques…entre situations cocasses et portraits atypiques, un voyage jubilatoire à travers l’humain, un équilibre délicat entre humour et gravité : une pièce forte, qui réussit à faire rire, à faire grincer des dents, à faire réfléchir.

La compagnie Via Nova  revisite l’espace quotidien, pour emmener les spectateurs dans une aventure théâtrale surprenante. Des histoires qui se croisent, se tissent, s’entremêlent, et font sens ensemble comme un beau portrait d’humanité imparfaite.

 

Mise en scène : Juliette Delfau et Jéremie Chaplain

Avec Serge Bayo, Hélène Catrysse, Fabien Dubus, Zabel Kasparian, Annie Perrier, Regis Ranc, Estelle Thibaudeau, Valérie Thomas.

 

 

 

Tarif :12€

Tarif réduit (étudiants, chômeurs, retraités) : 10€

 

 

Infos et réservation : resa@quaidescene.com  - Tel : 06 27 66 09 87

http://quaidescene.com

 

 

Dimanche 30 juin à 18h30 – "Yvonne Princesse de Bourgogne"

D'après W.Gombrowicz

Un texte à l’âme shakespearienne, dans une version rock n’roll.

Il était une fois, un royaume, un roi, une reine et leur fils, Philippe, séducteur désenchanté, fatigué de son rôle de Prince, comme échoué dans une cour servile…un prince à l’âme vacante. Pourtant, le jour où Philippe rencontre Yvonne, une jeune fille dépourvue du moindre charme, empotée, apeurée et décidément muette, il décide, envers et contre tout, et aussi contre tous, de l’épouser. Par défi lancé aux conventions mais aussi à sa propre nature, Philippe impose sa fiancée à une société mesquine, gangrenée qui ne tarde pas à percevoir en cette jeune fille si différente d’elle-même le révélateur de ses propres vices !

Yvonne est un paradoxe. Tout ensemble présence et absence, bruit intolérable, insupportable et silence effrayant de l’évidence, de la vérité du monde et des êtres, laideur et beauté intérieure. Alors les désordres enfouis, les secrets les mieux gardés, les crimes cachés refont surface. L’élite même du royaume tremble, personne n’est plus à l’abri de l’ « effet » Yvonne. Ni le roi ni la reine ni même Philippe. Objet de moquerie, Yvonne devient la femme à abattre, le danger mortel qui menace une société qui ne peut survivre qu’en l’éliminant. Il faut agir et vite…

La langue de Gombrowicz est subversive, terriblement contemporaine. Yvonne, Princesse de Bourgogne nous entraîne par une mise en abîme radicale à interroger notre société, ses fondements, ses lois. Qui sommes-nous ? Des êtres singuliers, des êtres collectifs ? Des agneaux, des monstres ? Tout cela à la fois, nous sommes Yvonne et nous la haïssons parce que nous ne pouvons nous définir que par rapport aux autres que nous côtoyons.

La compagnie Via Nova se saisit joyeusement de ce texte pour une version résolument moderne et décapante. Un théâtre déambulatoire, qui entraîne les spectateurs dans une aventure riche et jouissive. Un temps partagé.

Présenté par le collectif Via Nova

Mise en scène : Juliette Delfau et Jérémie Chaplain

Avec : Hélène Catrysse, Jérémie Chaplain, Luc Chareyron, Nicole Ciappara, Emmanuel Cuchet, Juliette Delfau, Fabien Dubus, Pascal Guérin, Zabel Kasparian, Ingrid Lebrasseur, Annie Perrier, Régis Ranc, Edouard Tchokaklian, Estelle Thibaudeau

Scénographie et régie générale : Valérie Thomas

Création costumes : Dominique Fournier, en partenariat avec le Lycée Victor Hugo de Valence

Création musicale et chansons : Nicole Ciappara

durée 1h45

Tarif adhérent : 15€

Tarif réduit : 13€ (chômeurs, étudiants et retraités)

Spectacle + Apéritif dinatoire compris ( réservation obligatoire )

Infos et réservation : resa@quaidescene.com – Tel : 06 27 66 09 87

http://quaidescene.com

zp8497586rq
zp8497586rq

Mercredi 19 et jeudi 20 – aus pays des …

De Sylvain Levey

Dans un parc d'attractions célèbre, que se passe t-il quand l'un des héros souriants, poussé par un management pervers, décide de mettre fin à ses jours dans le vestiaire? « The show must go on » martèle la direction, « il aurait pu faire ça ailleurs » disent les collègues coincés dans leurs costumes. Dans cette pièce, la barbarie moderne avance masquée, l'occasion pour nous de questionner la société du librement Casinos ont tendance a avoir du plaisir avec la psyche du joueur, encouragent les clients a l'experience sur les jeux qui favorisent la maison plus. exploitable, du permutable voire du jetable…et d'en rire, parce que sinon…
how to buy an essay online
Présenté par l'atelier amateur/adulte de Quai de Scène, encadré par Christophe Mirabel

Tarif adhérent : 8€

Tarif réduit : 5€ (chômeurs, étudiants et retraités)

Sur réservation uniquement

Infos et réservation : resa@quaidescene.com – Tel : 06 27 66 09 87

http://quaidescene.com

765qwerty765

vendredi 7 juin – 399 Secondes – théatre

« 399 Secondes… »

d'après la pièce de Fabrice Melquiot

Douze jeunes gens, douze vies à peine commencées, une seule destination : Shanghaï, juillet 2009, éclipse totale du soleil. Chacun s'y rend, avec en tête une alternative absolue à la dérive de son existence : aimer et vivre ou rejoindre le monde des morts. Mais les morts, eux aussi, inexorablement espèrent.

Présenté par Espace Perspective

Mise en Scène : Lydia HERITIER

Avec Claire CHARDES, Laëtitia IMBERT, Alison JENNET DEVEAUX, Albert PAYNE, Wanda PENDRIE, Jules PEYRON, Mathis PORCEL, Bérénice PRAT, Manon ROCHAS

Tarif adhérent : 12€

Tarif réduit : 10€ (chômeurs, étudiants et retraités)

Infos et réservation : resa@quaidescene.com – Tel : 06 27 66 09 87

http://quaidescene.com

Et pour les petits creux… Quai de Scène propose désormais une restauration légère !
%%anc%%

l'actu du mois de juin par le calendrier ….

zp8497586rq

Samedi 13 avril 20 H 30 – Théâtre


(EVENEMENT/ THEATRE /scène pro): Deux soirées détonantes pour inaugurer le « nouveau »Quai de Scène ! Quelques coups de pinceau et de l'imagination, du travail d'équipe et un souffle dynamique pour accueillir encore mieux spectateurs et artistes dans des locaux fraîchement relookés ! Pour fêter cela, un spectacle de la Compagnie Via Nova « Modèle déposé » de B. Poelvorde. (10€/8€, sur réservation uniquement)

René jette une pièce dans un juke-box, susurre les paroles d’une ritournelle, semble attendre quelqu’un. Ce quelqu’un, c’est sa femme, qui vient d’être propulsée au rang de star de la chanson, grâce à Mario, le voisin artiste qui l’a poussée à enregistrer une balade, devenu un « tube » en huit jours et 250000 CD.

Chanson idiote, épouse devenue frénétiquement dépensière, lointaine, elle qui autrefois était si admirative de son mari… C’est difficile à avaler pour René Altrus, ce chercheur dévoué à la cause des malvoyants, spécialisé dans les borgnes. Il est si savant, si encourageant, si… raté. Car depuis quelque temps, le bonheur s’est déglingué, les subventions ministérielles lui échappent, ses dossiers se perdent, la reconnaissance pour son travail accompli s’éloigne : « C’est bien, René, mais c’est trop tard ».

Pauvre René, il attend dans ce bar la fin du spectacle de sa femme… Alors il nous parle, nous raconte son histoire, nous prend à témoin… N’est-il pas le meilleur des hommes ?

Un solo magistral pour acteur virevoltant, un texte au rythme fou et à l’humour détonnant, écrit par et – à l’origine – pour Benoît Poelvoorde ! 

Mise en scène : Juliette Delfau

Avec : Jérémie Chaplain

zp8497586rq